Richesse et succes
Publié le - 801 aff. -

Crédit immobilier très avantageux : avez-vous le profil pour séduire votre banquier ?

Pour un prêt ou un rachat credit immobilier, les banques accordent le meilleur taux à certains clients privilégiés. Comment savoir si on fait partie de cette catégorie ou non ? Le site vousfinancer.com a analysé la situation de 13 grandes villes. Grâce à ces données, il est parvenu à dresser le profil de l’emprunteur idéal, ses revenus mensuels et l’apport personnel par rapport au prix du bien immobilier à acheter.

Le meilleur taux varie selon les régions

Pour un prêt d’une durée de 20 ans, le taux le plus bas varie de 1,5% à 1,9%. Sur les cinq villes où le taux est inférieur à 1,6%, trois sont situées sur la côte ouest : Rennes, Nantes et Toulouse. Pour le reste, la tendance n’est pas assez soulignée. Néanmoins, on peut remarquer que quatre villes se distinguent par un chiffre supérieur ou égal à 1,7% : Lille (1,7%), Paris (1,7%), Grenoble (1,75%) et surtout Clermont Ferrand (1,90%).

L’apport personnel n’est pas toujours exigé

Lorsque l’emprunteur réside à Lille, Paris ou Grenoble, la contribution personnelle n’est pas requise. Par contre, elle est exigée pour les 10 autres villes. Globalement, l’apport personnel s’élève à 10% du montant du bien. Néanmoins, elle atteint les 30% à Nantes et Bordeaux. Le record est détenu par Toulouse où l’apport atteint 35%.

Un profil diversifié

Dans la majorité des cas, les couples empruntent ensemble. Le célibataire est le profil type au niveau de trois villes seulement : Paris, Lille et Rennes. Par ailleurs, les primo-accédants sont aussi plus nombreux sauf à Toulouse, Strasbourg et Nantes. Là-bas, les acheteurs possèdent déjà une résidence à leur nom. En matière de revenu, il varie de 2500€/ mois à 2, pour un prêt de 150.000€ à Grenoble à 9.900€/ mois à 2, pour un crédit de 540.000€ à Toulouse.

En se basant sur la baisse du taux directeur de la Banque centrale européenne ainsi que la diminution des taux d’emprunt d’État (OAT 10 ans), les observateurs estiment que la tendance à la baisse perdurerait. Ainsi, les meilleurs profils continueraient à bénéficier de taux excellent.

Les publications similaires de "Réussir Actualités"

  1. 20 Oct. 2017Réussir avec des formations d'un expert52 aff.
  2. 4 Sept. 2017En 2007, Bjorg ne s'était pas imposé comme leader du bio, 10 ans plus tard oui !221 aff.
  3. 25 Août 2017Pourquoi Bonneterre a changé de nom?117 aff.
  4. 22 Juil. 2017Patatam va lever des fond pour engager 15 employés de plus122 aff.